Franck
Scurti

Franck Scurti

Franck Scurti est né en 1965 à Lyon. Il vit et travaille à Paris.

Si l'on pouvait lui dégager une paternité, Franck Scurti se réclamerait aussi bien de l'art conceptuel que de la poésie de Fluxus qui lui ont « appris à regarder les objets, à les analyser, à les perdre en eux-mêmes, puis à les réévaluer ». Son travail, inspiré de la réalité quotidienne et de l'actualité internationale, tire parti des formes produites par l'univers de la consommation et de la civilisation urbaine.

Déconcertant autant par sa diversité (du gribouillis au véhicule customisé, en passant par l'objet bricolé ou la vidéo, Scurti n'ignore pratiquement aucun médium en usage dans l'art) que par une apparente absence d'unité stylistique, son oeuvre est une entreprise de « mise en situation de soi »* entre le réel et ses représentations, par rapport à des enjeux esthétiques, historiques ou économiques mais aussi par rapport aux choses et aux événements. Autant d'éléments du monde qui déterminent le quotidien de l'individu, en même temps qu'ils offrent la possibilité d'imaginer sa vie comme oeuvre d'art (ne serait-ce, par exemple, qu'en croisant l'aléatoire hérité de Dada ou de Fluxus avec les règles de la productivité ou la grille moderniste) : une perspective libératrice d'improvisation qui n'ignore pas les différents modèles qui la référencent et lui donnent une assise culturelle.

* Patrick Javault, Home-Street-Museum, Les Presses du réel, 2010