Communiqué



Deux femmes, deux galeries, deux époques, deux espaces

Pour Art Genève 2017, Natalie Seroussi et Anne-Sarah Bénichou ont choisi d'unir leur regard, leur dynamisme autour d'un même stand pour faire dialoguer leurs artistes et l'art qu'elles défendent : l'art moderne et historique du XXe siècle pour Natalie Seroussi, l'art contemporain pour Anne-Sarah Bénichou.


Un dialogue qui créera des résonances entre les dessins à l'encre de Jean Arp et ceux de Chourouk Hriech, entre les collages des Machines à mots de Bernard Heidsieck et les Diagrammes tapés à la machine sans encre de Julien Discrit, entre les portraits de femmes de Picabia et ceux de Florin Stefan, entre les jeux d'écritures de Wolman et ceux de Valérie Mréjen.

L'idée conductrice de ce stand est de montrer que l'art a toujours été contemporain, que la création s'inspire sans cesse du passé et se renouvelle dans un dialogue continu avec les époques antérieures, ou futures.

Deux au carré pour une démultiplication du sens, de l'énergie, des points d'échanges dans le white cube de l'espace de la galerie. Deux au carré qui devient deux au cube.