Otobong Nkanga, Captured gesture - Constellation

Devenir Fleur, MAMAC du 10 novembre 2022 au 30 avril 2023

Dans le cadre de la Biennale des Arts de Nice 2022 « Fleurs ! » sous le commissariat général de Jean-Jacques Aillagon

 

Devenir Fleur ?
Alors que le bouleversement des écosystèmes et du climat nous amène à repenser notre relation à la nature et au monde vivant que pouvons-nous apprendre des fleurs, de leur résilience, de leur adaptation constante à leur milieu, de leur sobriété ? Vulnérables et essentielles, elles sont un moteur indispensable de la vie : elles produisent la nourriture que consomment humains, animaux et insectes et l’oxygène que nous respirons.
Avec les avancées scientifiques sur l’intelligence du végétal et une nouvelle approche du vivant, la fascination qu’elles exercent ne cesse d’augmenter – bien au-delà du simple plaisir esthétique. Symboles de fragilité et de renaissance, elles deviennent un marqueur particulièrement puissant pour éclairer les enjeux actuels.
À travers le regard d’artistes, femmes et hommes de vingt nationalités différentes « devenir fleur » tente d’apporter un éclairage nouveau et sensible sur les sujets écologiques, anthropologiques, géopolitiques contemporains. L’exposition fait surgir une botanique de l’histoire mondiale, ainsi que de nouvelles formes d’attentions, de sensibilités, de pensées.
Dans le sillage de l’exposition Cosmogonies. Au gré des éléments en 2018 qui dessinait une ode à l’invention d’un art co-réalisé avec la nature de Yves Klein à Thu Van Tran, « devenir fleur » fait état des formes d’écoute que les artistes, depuis les années 1960, entretiennent avec le végétal. Ainsi, est semé un nouveau langage.
Et, l’agapanthe, la pivoine, le lin et le jasmin, le pissenlit, le rosier de Damas, la fleur de paon et de banane, égrènent un élan de résistance, de solidarité et de communion : un devenir fleur.

 

Octobre 26, 2022